Vainqueur de ses trois matchs de poule, la Squadra Azzura de Roberto Mancini part favorite de ce huitième de finale face à des autrichiens qui n’auront cependant rien à perdre.

Quadruple championne du monde, l’Italie ne compte qu’un Euro à son palmarès. Un bilan bien maigre par rapport aux différents potentiels que les transalpins ont pu connaître dans leur histoire. Battus en finale en 2000 et 2012, les italiens comptent bien, cette fois, aller au bout et soulever le trophée Henri Delaunay. Un objectif assumé et qui, au vu des trois matchs de poule, ne semblent pas si farfelu.
Portée par un Manuel Locatelli en état de grâce et un Ciro Immobile au sommet de son art devant le but, la sélection du pays en forme de botte part largement favorite de cette rencontre face à l’Autriche. Si l’Italie affiche la même ambition dans le jeu que depuis le début de la compétition, elle aura toutes les cartes en main pour rejoindre sans suspens les quarts de finale.

Attention toutefois à un excès de confiance car se dresse devant elle une sélection autrichienne capable de coups d’éclat. Qualifiée grâce à ses victoires contre une faible Macédoine du Nord et une Ukraine décevante, la sélection autrichienne dirigée par Franco Foda n’a, en revanche, pas été en mesure de perturber les néerlandais lors de la deuxième journée. Alors, l’Autriche est-elle forte avec les faibles et faible avec les forts ? C’est effectivement une des pistes privilégiées lorsque l’on parle de cette équipe qui n’a plus brillé au niveau international depuis la fin des années 50. Pour repartir de Londres ce samedi soir avec un billet pour les quarts de finale en poche, les rouges et blancs pourront compter sur leur joueur vedette, David Alaba, dont le positionnement fait débat dans la presse locale depuis le début de la compétition. La rencontre pourrait également se jouer sur la forme du jour du buteur Marko Arnautovic. L’attaquant, aussi instable que volcanique, a déjà fait parler de lui dans cet Euro, tant pour son but contre la Macédoine du Nord que pour les insultes qui l’ont suivi. À 32 ans, le joueur de Shangai SIPG semblait apaisé mais reste apparemment prêt à dégoupiller à chaque instant. Face à une défense aussi expérimentée que celle de l’Italie et de son capitaine Giorgio Chiellini, cela pourrait rapidement s’avérer fatal.

Prono : Victoire de l’Italie et but de Ciro Immobile.

Pariez maintenant sur ce match

Nous vous recommandons de placer votre pari sur Winabet365.tn qui est un bookmaker avec d'excellentes cotes.

Pariez Maintenant !
Winabet365.tn est 100% légal et sécurisé

Mis à jour le 23 juin 2021