Conseils pour débuter dans les paris sportifs

Accueil » Conseils pour débuter dans les paris sportifs

Véritables jeux ludiques, les paris sportifs séduisent toujours davantage de monde. Cette pratique qui, à la base consiste à parier simplement sur la victoire d’une équipe ou d’une personne précise, existe aujourd’hui sous nombreuses formes des plus simples aux plus avancées. Aucune discipline sportive n’y est absente et les évènements sur lesquels les mises sont portées sont tous aussi multiples que variés.

Vous vous intéressez aux paris sportifs et vous voudriez devenir parieur chevronné ? Voici les notions de base liées à cet univers que vous devez connaitre, comprendre et maitriser avant de  vous lancer.

Comprendre le jargon des paris sportifs

On ne peut parler de paris sportifs sans évoquer un certain vocabulaire de base constituant le jargon du parieur sportif et de tout son univers. Voici des explications sur quelques thèmes couramment employés dans le domaine.

Le bookmaker

Le bookmaker est un terme qui désigne tout simplement la personne ou la société qui a pour rôle de créer et de proposer les différents paris. C’est donc l’initiateur du jeu. Sans lui, il n’aurait simplement pas de gain à remporter.

Il existe aujourd’hui plusieurs bookmakers sur internet avec des cotes, bonus et offres différents. Pour choisir le tien lorsqu’on est débutant, privilégiez un bookmaker simple et jouissant d’une bonne réputation afin d’éviter des problèmes liés à la navigation sur le site ou encore aux transferts d’argent.

La mise et le gain

Il s’agit de l’argent tout simplement. Le montant minimum à mettre en jeu par le parieur est la mise de base. Elle varie d’un bookmaker à un autre. On dit que l’on mise une somme d’argent sur un résultat. Si par exemple on mise 10O euros sur un évènement, lorsque celui-ci se réalise, on récupérera la mise multipliée par la cote. Le montant ainsi remporté est le gain.

La cote

La cote est l’indice qui permet de connaitre à l’avance pour chaque pari, relativement à la somme misée, le montant exact à gagner si l’évènement prédit se produit. Autrement dit, c’est le chiffre par lequel sera multipliée la somme misée. Parier sur le sport n’a d’intérêt que par l’existence des cotes. Plus celles-ci sont élevées, plus le parieur est tenté de miser.

Illustration : En notation décimale, si l’on parie 100 euros sur la victoire d’une équipe ou athlète A, évènement dont la cote est de 1,3 :

  • Si A gagne, la somme récupérée appelée gain est de 100 euros × 1,3 = 130 euros, soit une plus-value de 3O euros (+ 30 %) ;
  • Si A ne gagne pas, la somme misée est définitivement perdue, soit 100 euros.

La cote d’un pari est calculée et proposée par les bookmakers en tenant compte de leurs estimations des probabilités de survenance de l’évènement. Cette probabilité est la résultante des données statistiques, l’historique des rencontres et plus généralement de toutes les informations pertinentes disponibles. La cote tient aussi compte de la répartition des sommes misées par les parieurs. Les cotes proposées de ce fait varient donc au cours du temps en fonction de ces critères énumérés.

Notons pour finir que la cote du pari peut être exprimée selon trois notations différentes :

  • La notation européenne : 1,2 ;
  • La notation anglaise : 1/5 ;
  • La notation américaine : -500.

Dans ces trois cas, une mise de 100 euros rapporterait 120 euros soit une plus-value de 20 euros.

La bankroll

La bankroll est tout simplement le capital dont dispose chaque parieur chez son bookmaker. Il s’agit autrement dit du montant disponible en ligne, et avec lequel, l’on peut parier formule 1 ou sur tout autre évènement sportif. C’est donc bien le plus précieux du parieur, car, une fois épuisée, il n’y a plus de paris possibles ; d’où la nécessité d’une gestion avec minutie. L’erreur la plus courante serait de miser tout son capital d’un coup, ce qui constitue le meilleur moyen pour tout perdre.

Les différents types de paris sportifs

Il existe aujourd’hui une multitude de types de paris sportifs. Nous avons entre autres :

  • les paris en direct
  • le pari mutuel
  • les paris eSports
  • le sports spread betting
  • l’exchange betting

les paris sportifs en ligne.

Ces différents types de paris sont réalisés sur des évènements relatifs à la pratique sportive qui est toute aussi riche que multiforme. Ainsi, est-il possible de parier formule 1, parier sur le football, le basket, le cyclisme, le golf, le baseball, le hockey sur glace, le tennis ou encore sur des sports moins populaires, comme le cricket, les arts martiaux, le hockey sur gazon, le WWE, la boxe, le rugby, les jeux de fléchettes et le billard.

La Formule 1 pour débuter

La formule 1 ou F1 offre de nombreuses possibilités de paris en ligne pour tous les joueurs, même les débutants. Sport équestre passionnant et historique, elle attire autant de supporters que le mondial de foot. C’est d’ailleurs ce qui fait que plusieurs bookmakers se sont intéressés à elle. Ceux-ci proposent une myriade de paris possibles si bien qu’en jouant bien, il est assez aisé de pouvoir remporter gros.

En effet, de nombreux Grands Prix de F1 sont organisés tous les ans. Parier sur la F1 offre plus de possibilités et les épreuves de qualifications qui ont lieu la veille du Grand Prix offrent une parfaite vision du ton que pourrait prendre la course le lendemain. Il est même possible de parier sur ces qualifications. Une petite connaissance des écuries permettrait de maximiser ses chances.

Comme pour les autres disciplines sportives, il est possible de miser sur la formule 1 en ligne. Certains bookmakers proposent de parier sur le vainqueur de la course tandis que d’autres offrent la possibilité de faire de petites mises en choisissant un top des 3, 5 voire 10 vainqueurs comme pour les courses de moto. Il faut noter bien évidemment que plus on s’éloigne du podium final, moins les gains seront élevés, et ce, avec une diminution de la cote de manière vertigineuse. Ce qui est assez logique. Il y a également possibilité de parier sur l’écurie vainqueur de la compétition. Ceci est d’ailleurs plus facile et plus prudent lorsqu’on n’a pas le temps de chercher des informations complémentaires. Il est cependant plus sage d’être attentif aux qualifications la veille de la course.